Débuter en e-commerce : les 3 erreurs à ne pas commettre

Lancer une boutique de vente en ligne est devenue une véritable tendance depuis ces dernières années. Pourtant, la création d’un site e-commerce renferme de nombreuses pièces qu’il convient de détecter pour éviter que son activité coule avant même de prendre son envol. Voici quelques erreurs à ne pas commettre avant de débuter en e-commerce.

Établir un budget insuffisant

Si créer un site e-commerce peut paraître simple, le budget nécessaire pour assurer son fonctionnement peut être exorbitant. Un investissement de 5 000 euros n’arrivera plus à amorcer le cycle des commandes comme c’était le cas à l’origine. En 2013 par exemple, le ticket d’entrée minimum dans l’e-commerce s’élevait à 40 000 euros. Voilà un chiffre qui pourra vous aider à mieux réfléchir sur votre budget initial. Dans tous les cas, il convient de toujours réaliser un business plan et établir des devis sur la création d’un site web, l’achat des produits, la prévision des ventes, etc.

Se concentrer sur la partie technique

Séduits par le design et la performance des marketplaces du moment comme Amazon, Rue du Commerce… bon nombre de nouveaux e-commerçants ont tendance à surestimer l’importance de la partie technique. Or, celle-ci n’est pas si importante comparée aux autres préoccupations qui les attendent, notamment la recherche d’une valeur ajoutée et l’enrichissement du catalogue produit. Ce dernier doit se démarquer de la concurrence pour attirer plus de clients. En effet, votre principale mission consiste avant tout à rechercher des fournisseurs fiables sur le moyen et long terme. Il faudra ensuite trouver des produits de qualité, mais accessibles à votre cœur de cible. Pour finir, il vous incombera de faire une veille permanente sur vos futurs produits phares.

Négliger ses clients existants

C’est l’une des erreurs que commettent fréquemment les nouveaux e-commerçants. À force de vouloir augmenter leurs ventes et de toucher plus de clients, ils ont tendance à oublier leurs « premiers » clients. Bien au contraire, ces derniers méritent un traitement particulier afin de les fidéliser et les transformer, si possible, en ambassadeurs de votre entreprise. Il existe différentes stratégies digitales pour mener à bien cette tâche. Quoi qu’il en soit, mieux vaut la déléguer à des professionnels pour vous concentrer davantage sur votre principale activité et assurer le bon fonctionnement de votre e-commerce.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*